Qui est l’espèce clé ?

L’humain est un motif brodé qui perd des fils à chaque fois qu’une espèce s’éteint.

Tarik Chekchak est ingénieur écologue de formation. Il est spécialisé dans la valorisation et la gestion intégrée des milieux naturels. Il a des mots clés comme le biomimétisme, la permaculture et la mise en réseau.

Sa présentation à la TEDXMinesNancy éclaire son propos.

Dans l’exercice « uchronique » qui lui est proposé de se projeter en 2040, il nous rappelle les trois principes du vivant pour la durabilité. Si nous les respectons dès à présent, les bénéfices pourraient nous donner la toile de fond d’un écosystème viable pour toutes les espèces, homme compris.

  • En premier principe, à l’instar du vivant, nous devrions avoir des process de fabrication à température ambiante et pression ambiante.
  • En second principe, l’eau devrait être le solvant universel.
  • Le troisième principe repose sur le circulaire, tout déchet devrait devenir une ressource.

Ainsi Tarik Chekchak, dans ses recherches liants des concepts socio-économiques, environnementaux et culturels, tente de montrer qu’il est contre productif de mettre en opposition savoir-faire et savoir-vivre. Tout, dans la biosphère, montre que le vivant se sert de l’autre pour créer un réseau vertueux pour sa propre espèce. Tarik démontre que revoir nos réseaux sociétaux et le fonctionnement de la technosphère permettraient un meilleur fonctionnement de nos sociétés humaines.


Passez le mot à votre
entourage, votre réseau.
Partagez cet article.

À suivre

Le Salon

La poupée qui dit non

  Samantha est une «sex doll» de luxe. À 6000 € pièce, sa compagnie n'est pas donnée à tout le…
Open Your Intelligence

Y a-t-il un droit des robots ?

  Open Your a échangé avec Quentin Severelli, juriste en droit numérique, pour faire le tour de certains sujets qui…
MODE DE VIE

LES RÉCUPÉRABLES

La petite marque qui fait des merveilles avec du vieux. Depuis quelques années, la consommation éthique et durable s’installe dans…