Féminisme : où en sommes-nous ?

Si le féminisme est toujours d’actualité au 21e siècle, c’est que malheureusement les inégalités entre les femmes et les hommes perdurent. L’occasion de rappeler que le féminisme et ses divers mouvements, a pour but d’atteindre l’égalité politique, économique, culturelle, personnelle, sociale et juridique entre les femmes et les hommes.

Pour cette émission, nous avons donné la parole aux Parisiennes et aux Parisiens interrogés au hasard dans la rue, nous avons reçu Éloïse Bouton, féministe militante qui a été la première Femen française, recueilli le témoignage de la créatrice Chantal Thomass qui revendique être une féministe féminine et lancé des pistes de réflexions avec nos invités autour de la table. Loin des stéréotypes et des clichés trop souvent véhiculés sur le féminisme, cette émission met l’accent sur les 1001 façons d’être féministe en 2017, rappelle que chacun est libre de l’être à sa manière et que le féminisme concerne aussi les hommes.

Autour de la table

  • Florence Desbans, sociologue de formation, psychothérapeute et spécialiste des addictions qui a œuvré auprès des joueurs de Casino. Enseignante à l’IREMA (Institut de recherche et d’enseignement sur les maladies addictives), elle reçoit en parallèle dans son cabinet de psychothérapie (situé dans le 9e arrondissement) spécialisé dans les  thérapies brèves.
  • Audrey Serpero, juriste de formation et spécialiste de la résolution des conflits.
  • Sandra Serpero, journaliste lifestyle.
  • Caroline Mercier, comédienne, elle participe actuellement à un spectacle proposé par le collectif artistique Sang Mêlés : « La rue est à nous… aussi ! », sous la direction de Christelle François qui aborde le thème de l’égalité femme-homme dans les espaces publics sur un ton plein d’humour.
  • Guillaume Choquet, manager pour des groupes de musiques actuelles et auteur d’un livre paru en 2009, « Je sais que je vais mourir ». Guillaume fait partie des hommes qui se proclament féministes.

Intervenants

  • Eloïse Bouton : militante féministe, première femme française à avoir rejoint le mouvement Femen, journaliste et auteur de deux livres : Confession d’une ex-femen sorti en janvier 2015 et The Queen Christine sorti en juin 2016. Éloïse anime également le blog madamerap
  • Chantal Thomass : créatrice de mode, fondatrice de la marque éponyme de lingerie.

Conseils à retenir

  • Le féminisme n’est pas un combat contre les hommes, mais pour l’égalité des droits.
  • Les femmes ne sont pas une minorité, elles représentent plus de la  moitié de la population !
  • Le féminisme dit non au sexisme.
  • Les féministes ne veulent plus du patriarcat, système social et juridique fondé sur la détention de l’autorité par les hommes.
  •  Il revient aux femmes d’éduquer leurs garçons.
  •  L’inégalité des sexes est une construction sociale.
  • Le féminisme « c’est une aventure collective. Une vision du monde, un choix », Virginie Despentes.

Des livres pour aller plus loin

  • Simone de Beauvoir, Le deuxième sexe, 1949, Gallimard.
  • Christine Delphy, L’ennemi principal 1, l’économie politique du patriarcat, 1998, Paris : Éditions Syllepse, coll. « Nouvelles Questions Féministes »
  • Paola Tabet, La construction sociale de l’inégalité des sexes. Des outils et des corps, 1998, Paris : l’Harmattan, coll. « Bibliothèque du féminisme »
  • Virginie Despentes, King Kong Theory, 2006, Grasset.
  • Lena Dunham, Not that kind of girl, 2014, Belfond.

Extrait passé dans l’émission

Film La Crise de Colline Serreau sorti en 1992.

Passez le mot à votre
entourage, votre réseau.
Partagez ce podcast.

Dernières émissions