Anvers et Gant vues par Manyoly

 

Manyoly est une jeune artiste originaire du Sud de la France. Elle fait ses armes dans l’accompagnement d’artistes au travers de plusieurs galeries d’art. Après avoir ouvert sa galerie à Aix, elle décide de tout quitter pour partir. Ce départ, contrarié, la pousse à se lancer dans l’art et plus précisément dans la peinture de visage de femmes. En 2014, elle commence à coller ces visages dans la rue. Depuis, Manyoly laisse dans son sillage des visages de femmes aux quatre coins de l’Europe.
Son travail ne se résume pas à une technique et un médium. Manyoly cherche, Manyoly expérimente, de la peinture à l’écriture, de la toile au mur. Ses œuvres sont un patchwork de couleurs qui vous dévoile une grâce, une volupté : celle de la femme. Une luminosité qui est en partie due aux couleurs mais surtout aux regards de ces femmes. Rarement de face, les profils sont illuminés par des regards. Ces regards confèrent aux œuvres une âme et créent entre le public et l’œuvre un dialogue faisant du passant un interlocuteur. L’œuvre s’exprime et prend vie grâce à l’expression et l’intensité de ces derniers, toujours uniques, jamais silencieux. Manyoly à travers son art fait passer un message, sachez le recevoir.

Elle vous guidera dans Open Your World, dictaphone à la main, dans la Belgique flamande et vous fera découvrir l’atmosphère des festivals de street art et de cultures urbaines Sorry, not sorry de Gant et Antwerp City Drops d’Anvers. Vous partirez en sa compagnie, à la nuit tombée, partager l’envie de recouvrir les murs de ses bientôt célèbres collages, pour ensuite vous réveiller à la fin de périple, bercé par le doux rythme d’une péniche naviguant sur les canaux belges.

Passez le mot à votre
entourage, votre réseau.
Partagez ce podcast.

Dernières émissions