Pensez son travail autrement

Nous vous en parlions dans Open Your magazine #1,  une vraie lame de fond commence à faire trembler tous les directeurs des ressources humaines. Et si nous réfléchissions nos parcours professionnels selon nos ambitions et non plus celles de l’entreprise.

70 % des jeunes actifs ne se reconnaissent plus dans leur travail (Études Doing Good, Doing Well).

Switch collective, créé par Béatrice Moulin et Clara Deletraz vous apprend ainsi à switcher, pour faire le pas de côté et prendre un nouvel élan dans votre carrière. Par un travail personnel puis une mise en abîme du projet soumis au groupe, l’outil du Switch collective entreprend avec vous de réviser votre parcours professionnel pour revenir au plus près de ce que VOUS souhaitez.

Les réseaux ne cessent de se développer pour vous faciliter votre vie professionnel. Finie l’heure des « bilans de compétence », place à des outils plus personnalisés où la connaissance des nouveaux métiers et secteurs d’activités permet d’ouvrir le spectre de vos possibles.

Pour les jeunes cadres désireux de quitter le traditionnel costume trois pièces gris de la Défense à Paris, le réseau Fuyonsladefense se propose de répertorier pour vous tous les jobs « inspirants » et vous aide à trouver un sens à votre activité et une nouvelle motivation. La baseline est explicite : « Ils ne vous méritent pas » et la plateforme destinée à des jeunes cadres dynamiques qui ne sont plus en phase avec des entreprises obnubilées par la rentabilité, propice à une reconversion en somme.

CHIFFRES (Source Rapport du Conseil d’Orientation pour l’Emploi)

  • 600 nouveaux indépendants arrivent sur le marché par jour.
  • multiplication par 2 de la pluriactivité.
  • D’ici 10 ans, 50 % des métiers que nous connaissons n’existeront plus.

Autre réseau, autre pratique, Futur is Good mise sur l’intelligence collective pour aider les gens à trouver un emploi ou créer leur société. Partages d’expériences, outils exclusifs pour améliorer ses compétences, coaching avec des professionnels sont une partie de la gamme proposée par cet écosystème d’entraide. Les fondateurs, François Moullec et Pascal Legeay parlent de l’utilité d’une éducation populaire et ont compris l’importance des réseaux collaboratifs. Futur is Good n’est pas en reste dans sa logique de société. Les bénéfices de l’entreprise sont répartis de manière équitable entre les actionnaires, les salariés et un fonds qui a pour mission d’alimenter, lui-même, l’économie positive.


Passez le mot à votre
entourage, votre réseau.
Partagez cet article.

À suivre

Le Salon

L’algocratie

Tous les jours des milliers d’algorithmes façonnent notre vie. La suggestion de votre prochaine vidéo YouTube ou le podcast qui…
MODE DE VILLE

Et si les geeks relookaient la démocratie ?

Ces derniers mois, la Civic Tech a beaucoup fait parler d’elle dans le monde. Mais de quoi s’agit-il ? Ce…
Le Salon

Des procès pour la planète ?

Sujet d'actualité qui ouvre un large spectre de questions et de conséquences en cascade. Et si s'ouvraient des procès pour…