Absolution, la marque bio-cosmétique qui chamboule tout.

Pour mieux comprendre les enjeux de la cosmétique biologique dans le commerce de la beauté et ses problématiques entrepreneuriales, OpenYour a rencontré Isabelle Carron, la brillante créatrice de la marque Absolution. Jeune entreprise bio-cosmétique, elle propose depuis 2009 une nouvelle façon de concevoir et consommer la beauté.

Pourquoi avez vous décidé de monter l’entreprise Absolution ?

Je ne trouvais pas grand chose qui me convenait, bien que grande amatrice de cosmétique je trouvais les marques timorées, mesquines, décevantes. J’ai alors testé le bio que j’appréciais déjà en alimentation. J’ai vu ma peau changer en quelques semaines et même en quelques jours. La solution était là mais les marques étaient plutôt « rustiques » à l’époque, c’était il y a presque 10 ans — autant dire des années lumières en temps cosmétique. Je me suis dit que c’était peut-être l’occasion de mettre mes idées à l’épreuve et de faire une « vraie » nouvelle proposition.

J’ai réuni les notions que j’avais sur le sujet, notamment la notion d’écosystème et la relation intime que notre psychisme entretien avec notre peau. Absolution est née sur le papier.

Expliquez-nous « Absolution » en quelques mots ?

Absolution a tellement de facettes que j’ai plein de façons de l’expliquer.

En trois mots, Absolution est unisexe, hautement bio et écosystémique !

Les soins Absolution effacent de notre peau les scories de nos vies d’urbains. Chaque jour ils offrent à notre peau un retour à sa beauté originelle, sa simplicité, son authenticité, sa pureté.

Au plus près du meilleur de la nature avec 99,9 % d’ingrédients naturels dont 50 % bio, pour respecter et restaurer les écosystèmes de la planète et de votre épiderme. On utilise des formules sophistiquées et efficaces, mêlant la puissance des plantes médicinales à notre goût pour une formulation savante et créative. Le compromis n’a pas droit de cité. Notre méthode toute simple  du « Mix & Match » permet de créer un maximum de combinaisons avec un minimum de produits pour répondre au jour le jour aux besoins de votre peau.

Absolution c’est aussi une volonté : celle de transmettre une façon de voir le monde qui fait émerger la beauté partout où elle est.

Pourquoi ce nom ?

C’est celle que l’on se donne à soi-même, parce que l’on sait généralement très bien ce qu’il faudrait faire pour être en bonne santé et avoir une jolie peau : bien manger, bien dormir, ne pas boire, ne pas fumer, rester zen… mais franchement on respecte assez rarement ce mode de vie non ? Alors, chaque jour, chaque soir, on peut s’absoudre de ses péchés d’urbain en soignant sa peau avec Absolution.

Crédit: Audrey Bozzetto

Quelle est la différence entre un produit d’origine naturelle et un produit bio?

Comment dire, c’est assez complexe : pour qu’un produit soit considéré comme naturel, il doit contenir des ingrédients naturels, sauf que la plupart des produits qui se qualifient de naturels ne sont pas certifiés naturels. Du coup, on trouve dans leur INCI (la liste des ingrédients en latin) de tout et n’importe quoi, souvent très peu de naturel justement et pas mal de chimique ; voire de vrais mauvais ingrédients.

Le bio est un sous ensemble du naturel : un ingrédient bio est forcement un ingrédient naturel — il a en plus été cultivé selon le cahier des charges du bio, sans ajouts de pesticides — puis récolté et travaillé en respectant un cahier des charges très contraignant. Un produit certifié bio ne peut pas être un mauvais produit (dangereux pour la santé et nocif pour la planète), en revanche, ça peut encore être un produit mal travaillé ou travaillé à l’économie. C’est un peu comme dans un restaurant : manger dans un restaurant bio c’est la garantie de ne pas avaler de pesticides, mais pas forcement la garantie que ce soit bon — même si les ingrédients seront forcement de meilleure qualité que ceux que l’on trouve dans bien des restaurant. Chez Abso, non seulement c’est bio, mais c’est de la grande cuisine !

D’où viennent vos ingrédients ?

Nous sélectionnons très attentivement nos ingrédients et si l’ensemble de notre production est « made in France », ce n’est pas le cas pour nos ingrédients : certains viennent d’Afrique, d’autres d’Amazonie, d’autres d’Europe.

Crédit : Audrey Bozzetto

Ou sont-ils assemblés ?

Dans le sud de la France, près du soleil !

Ainsi chaque jour notre peau a des besoins différents ? Comment pouvons-nous l’entendre plus clairement pour répondre à ces besoins ?

Oui, notre peau est un écosystème qui varie en permanence selon les informations qu’elle capte venant de l’extérieur (froid, soleil, pollution, chlore, cosmétiques…) et de l’intérieur (stress, émotions, alimentation, fatigue, règles…), elle n’est pas identique tous les jours, en conséquence ses besoins ne le sont pas non plus. La peau s’exprime : ça tire, c’est gris, ça bourgeonne, c’est rouge ou c’est très joli et très confortable !

Crédit: Audrey Bozzetto

Faisons un exemple, je suis parisienne, j’ai 30 ans, un taf assez prenant, non fumeuse mais pas contre une bière assez tard après le travail. Pour calmer mes cernes le lendemain au travail ma peau a besoin de quoi ?

Brume systémique pour réhydrater et se réveiller, sérum anti soif pour hydrater et contrôler ou notre nouvelle merveille : La crème de santé qui va à la fois hydrater, corriger et préserver l’écosystème cutané grâce aux prébiotiques qu’elle contient. Une petite touche du soin regard (magique sur les cernes), la crème du teint en maquillage et un de nos beaux sweet & safe kiss pour faire claquer le sourire.

A-t-on besoin d’un produit différent pour chaque partie du corps ?

Pour le contour des yeux, très fin et fragile c’est préférable. On peut bien sûr ne se servir que de sa crème du jour pour visage et corps, mais c’est un vrai budget !

Crédit: Audrey Bozzetto

Vous êtes surtout créateur de crèmes de soin, pourquoi avoir lancé une gamme de rouges à lèvres ?

Pour nous éviter de nous empoisonner avec ce que contiennent la plupart des rouges à lèvres… tout en ayant aussi le choix de « vraies » couleurs que ne proposent généralement pas les marques bio.

Le prochain produit ? Le petit nouveau ?

Le tout dernier c’est justement La Crème de Santé : exactement ce qu’il faut pour aider la peau à conserver son équilibre ou à le retrouver, en apportant à son microbiote de bonnes bactéries.

Cette émulsion légère contenant 20 actifs agissant en synergie : extrait d’Hysope, apaisant des peaux sensibles ou irritées, huile de coco aux propriétés assainissantes et calmantes, Bioecolia®, un prébiotique qui rééquilibre, maintient et stimule la flore cutanée, miel aux propriétés hydratantes, nourrissantes et réparatrices, camomille, Calendula

Comment protéger sa peau autrement ?

Bien manger, utiliser de bons produits bio et traiter sa peau avec douceur.

 


Passez le mot à votre
entourage, votre réseau.
Partagez cet article.

À suivre

#Since2040

Dialogue en 2040

Petit éclairage du projet #since2040 qu'Open Your vous dévoile depuis quelques semaines. Entretien avec Mathieu Baudin, cofondateur de l'Institut des…
#Since2040

La première assemblée citoyenne de l’ONU

Sur le site historique du temple d'Apollon, à Delphes, à quelques mètres de l'Omphalos dont nous vous parlions ici, Yves…
#Since2040

On a trouvé le catalyseur des explorateurs de demain

Voilà cinq ans que l'Institut des Futurs souhaitables officie dans son domaine, la prospective, pour rassembler tous les Jedi, les…